Partage personnel sur une façon "Elément Humain" d'aborder la "supervision" en groupe

Bonjour à chacun d’entre vous,
 
J’aimerais vous donner quelques informations sur les groupes de supervision que j’anime, non sous un angle « commercial » mais sur un mode que l’on peut considérer plus personnel et plus ouvert (au sens de l’Elément Humain).
 
Voilà plus de 20 ans que j’ai commencé ce métier de coach. Dès les 1ères années, j’ai eu cette impression d’un changement quasi permanent. Quand parfois je me retournais sur mon expérience professionnelle, j’avais l’impression d’avoir changer de métier tous les 6 mois ou tous les ans. A cette époque je me rappelais ce qu’un consultant américain m’avait dit au tout début de ma carrière : « Quand on est un consultant en changement, il faut être soi-même en changement ».
Si je reprends mon itinéraire, ces changements ont pris diverses formes : dans ma pratique du métier, dans l’organisation à partir de laquelle je l’ai exercé, dans l’identité et la responsabilité de mes clients.
 
Aujourd’hui, je me lance dans un nouveau changement qui concerne ce que je dis de ce qui sous-tend mon travail et mes propres motivations à le faire.
Ici le changement tient au moins autant du fond que de la forme.
 
Une des premières orientations qui me guide dans l’exercice de mon métier de coach et de superviseur, c’est la recherche et la mise en lumière d’une certaine vérité. Finalement dans les moments décisifs, ce qui me guide, ce qui me fait pencher d’un côté plutôt qu’un autre, ce qui me donne le courage de faire des choses difficiles, c’est la recherche d’une certaine vérité. Alors il ne s’agit pas seulement de la vérité sur un plan moral, il s’agit aussi d’une vérité qui sous-tendrait le mouvement de la vie. Quelque chose d’universel qui toucherait aussi bien à notre inconscient qu’à ce qui fonde le fonctionnement de notre monde, si j’ose (je continue de faire un effort de vérité) je dirais le fonctionnement de notre univers. Comme un ordre naturel et universel de la vie. Finalement on pourrait rapprocher ce mot de vérité par le mot de conscience (au sens awareness en anglais).
 
Ce qui me guide c’est aussi la recherche d’une certaine humanité, à la fois en moi et à la fois chez les autres. Je pourrais formuler ça un peu différemment, je ressens le besoin vital d’exprimer mon humanité et d’être en présence voire en lien avec d’autres personnes exprimant la leur. Je me souviens d’un rassemblement en 1998 en Californie autour de Will Schutz où il nous avait demandé ce qu’était l’Elément Humain pour nous et je me souviens que j’avais répondu avec beaucoup d’émotion que l’Elément Humain m’avait permis de me reconnecter à mon humanité.
 
Ces derniers temps, j’ai eu l’occasion de rencontrer de façon plus prégnante, des moments de vulnérabilité et même de fragilité. Si cela a activé en moi mes mécanismes de défense habituels, j’ai eu aussi la joie de ressentir (par moment au moins) que j’accueillais ça en moi, que j’aspirais à être en mesure de me sentir à la fois capable d’autorité mais aussi vulnérable et parfois même défaillant. Et j’ai vraiment ressenti (et non pensé) qu’accueillir ça en moi ne m’enlevait rien, que j’étais plein et complet comme ça. Je rapproche ce ressenti de ce que j’ai lu récemment dans un livre qui disait « il ne s’agit pas de transcender notre humanité mais de l’intégrer ».
 
Cette recherche d’une certaine vérité/conscience et d’une certaine humanité imprègne à la fois les sessions Elément Humain que j’anime mais aussi les 2 groupes de supervision que j’ai aussi le bonheur d’accompagner chaque mois.
Bien sûr, ces journées de supervision recouvrent aussi les aspects de protection, de soutien, de résolution de problème et d’apprentissages techniques qui sont souvent et à juste titre invoqués par les associations et les formateurs de coachs qui préconisent le recours à un superviseur.
 
Cependant ces finalités ne représentent qu’une partie de l’apport potentiel d’un espace de supervision qui peut également consister en un espace de ressourcement et de transformation, en particulier quand il se vit en groupe.
C’est ma recherche d’une certaine vérité / conscience et d’un climat d’humanité qui m’a amené progressivement à faire une place de plus en plus importante à des séquences dédiées spécifiquement à ce ressourcement. Ces espaces prennent la forme de temps et de climat d’ouverture, au sens de l’Elément Humain et de temps de vie de groupe.
Mais au-delà de mon cheminement personnel, ce sont aussi les témoignages des participants des groupes de supervision qui m’ont inspiré les ajustements que j’ai effectués sur le processus de la journée dans ce sens du ressourcement au fur et à mesure des séances. Très tôt les participants ont partagé en groupe combien ils trouvaient, dans ces journées de supervision, un lieu si précieux et si rare pour eux d’expression ouverte, d’accueil, de prise de conscience, de proximité dans un groupe et au bout de cela de ressourcement. Ce qui mettait en lumière que le ressourcement n’est pas un luxe pour nous qui exerçons une profession exigeante et consommatrice en énergie psychique.
 
Voilà ce que je voulais partager avec vous pour informer ceux, parmi vous qui, touchés par cette façon particulière (et inspirée de l’Elément Humain) d’aborder la supervision, pourraient être intéressés et souhaiteraient rejoindre l’un des groupes. Il reste encore quelques places de libres.
 
Vous pouvez trouver des compléments d’information sur notre site web : http://www.7etassocies.com, en particulier sur les pages qui sont dédiées à ces groupes ou m’appeler si vous souhaitez échanger de vive voix.
 
Je vous souhaite une belle fin de journée et vous dis peut-être à bientôt.
 
Fabrice Clément (CT 7 Paris)
 
 
Fabrice propose deux groupes mensuels de supervision de la pratique du coaching fondée sur les approches « Coach&Team » et « l’Elément Humain » :
- un groupe de supervision à l’ensemble des pratiques du coaching : individuel, équipe et organisation
- un groupe de supervision/formation spécialisé dans la pratique du coaching d’équipes et d’organisations.
 
Fabrice, associé fondateur de 7&Associés, propose aussi des séminaires « L’Elément Humain »  certifiant Phase 1 à des confrères C&T depuis 1998 dont le prochain a lieu début juin.

En 1999, il a organisé, pour la première fois en France, la formation de formateur à « l’Elément Humain » - Phase 2 sur 14 jours qu’il a traduit et animé avec Will Schutz.

Il pratique exclusivement le métier de coach sur les 3 champs, individuel, équipe et organisation, depuis plus de 20 ans.

Il a démarré dans ce métier en tant que consultant salarié du cabinet Transformance (1993 à 1998). Il y a introduit la démarche Schutz -«L’Elément Humain » en se formant auprès de Will et Ailish Schutz puis en la transmettant à Vincent Lenhardt et à son équipe via un séminaire de cohésion de 3 jours qu’il a animé quelques mois avant de créer sa propre société.

7&ASSOCIES
121, rue d'Aguesseau 92100 Boulogne-Billancourt
http://www.7etassocies.com
 
Mob   : +33 6 80 01 18 46
Tel   : +33 1 55 60 18 34

Fichier attachéTaille
Vérité et Humanité dans supervision de groupe 2014 05 13.pdf13.11 Ko